Nihon Sobudo Rengokai

Liège Daïgaku Sobukaï

Takeda Ryu Nakamura Ha

"Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas."

Lao Tseu, extrait de Tao Te King
Jukenpo

JUKENPO

Jukenpo signifie "méthode du poing souple". La souplesse, la rapidité et le contrôle total du corps sont des caractéristiques de cet art martial. Il implique l'utilisation des poings et des pieds. A ces techniques de percussions sont combinées des techniques de projections et des clés. Dans le but d'accroître la rapidité d'exécution des mouvements, et de pouvoir ainsi combiner frappes et projections, les membres restent volontairement souples et les mouvements fluides. L'école Takeda enseigne le jukenpo sous la forme de kata. Mais des shiaï sont essentiels lors de l'évolution du pratiquant.

Jodo

JODO

Le Jodo est littéralement la "voie du bâton", elle se pratique à l'aide d'un hanbo (un bâton de 90 cm de long). Le hanbo est utilisé pour frapper, bloquer des attaques pratiquées à mains nues, à l'aide d'un bâton ou même d'un sabre, mais aussi pour réaliser des clés et des projections.

La pratique se fait seul ou à deux sous la forme de kata. A partir d'un certain niveau des shiaï sont organisés pendant lesquels les pratiquants s'affrontent armés de chikujo (bâton de bambou recouvert de tissu).

Shugi jutsu

SHUGI JUTSU

Le Shugi jutsu est la discipline qui enseigne les techniques liées aux bâtons courts. Le pratiquant dispose de 2 bâtons courts (environ 30 cm de long) et de section ovale. Ces armes sont utilisées pour frapper, bloquer des attaques pratiquées à mains nues, à l'aide d'un bâton ou même d'un sabre, mais aussi pour réaliser des clés et des projections.

Le Shugi jutsu est un composant de l'art du bâton de l'école Takeda.