Nihon Sobudo Rengokai

Liège Daïgaku Sobukaï

Takeda Ryu Nakamura Ha

"Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas."

Lao Tseu, extrait de Tao Te King
Takeda Ryu

TAKEDA RYU

Les arts martiaux Japonais sont répartis en catégories appelées ryūha (abrégé aussi en Ryū - 流, signifiant école). Parmi les centaines ou milliers de ryūha existant, le Takeda Ryu a un statut particulier puisque qu'il est considéré comme étant la source de l'art de l'aïki et donc de nombreux autres ryūha.

Hisashi Nakamura a suivi l'enseignement traditionnel du Takeda Ryu par soke Oba Ichio. C'est quelques années après la mort inopinée de ce dernier qu'il décide de restructurer l'enseignement qu'il avait reçu et de le nommer Takeda Ryu Nakamura Ha.

Sobudo

SOBUDO

Les arts martiaux Japonais sont nombreux : judo, aikido, kendo, kyudo et des dizaines d'autres ... Toutes ces disciplines sont nommées par un mot se terminant par (道) et signifiant la voie. Cette terminaison est retrouvée dans le terme budō (武道) qui signifie 'voie de la guerre' et est actuellement compris comme 'arts martiaux'. Le terme sobudō (綜武道), quant à lui, signifie 'voie complète de la guerre'. Il s'agit donc d'un ensemble d'arts martiaux complémentaires appartenant à la même école. Son but est de donner aux pratiquants une vision aussi complète que possible du combat. Le sobudō du Takeda ryu Nakamura Ha est constitué de l'aïkido, du iaïdo, du jukenpo, du jodo, du kendo, du shugi jutsu et du shuriken jutsu.

Nos dojo

NOS DOJO

Comme beaucoup d'autres disciplines, au Japon, les arts martiaux se pratiquent dans un dōjo (littéralement le lieu où on étudie la voie). Le Liège Daïgaku Sobukaï est un groupe reconnu à la fois par les fédérations Japonaise et Européenne de Takeda Ryu Nakamura Ha. Il émane du Royal Cercle Athlétique des Etudiants (RCAE) de l'Université de Liège. A ce jour, 2 dojo sont actifs dans ce groupe. Il s'agit du Oushi dojo situé au Sart-Tilman et du Ryochi dojo situé à Neuville en Condroz.